Vies à Vie

  

  revit en ce mois de mai 2016

parce que vous avez été nombreux à le souhaiter

parce que j'en ai eu trop trop envie, soudainement

 

 

et je voulais aussi redonner vie à la si belle

 Retour

Livres ados/adultes

illustration de couverture de Julien Schuster

peintre, illustrateur, graveur

(voir sa page FB : https://www.facebook.com/pages/Julien-Schuster/57587542129)

Retour au

Menu principal

 

 

 

 

 

 

 

Vies à Vie est un roman bref destiné aux adultes, mais aussi aux adolescents.

 

Deux mondes s'opposent de part et d'autre des immeubles : un garçon qu'elle aperçoit dans le creux de son balcon, une fille dont il distingue la silhouette se découpant sur le haut de son plafond. Quelques mètres les séparent...

Un roman bref, poétique et chargé d'espoir, pour ados et adultes.
Une réflexion sur le point de vue de l'autre, ce qui nous sépare et nous réunit, parfois...

 

Vous pouvez le commander chez votre libraire préféré

ou directement chez l'éditeur :

http://www.lepreduplain.com/adolescents/entredeuxpres/viesavies.php

 

Extrait :

 

Longtemps, je n'ai vu de cette fille que l'or mobile, sonore, de ses cheveux et le triangle volontaire du menton.

Je l'imaginais sirène.

Figé jusqu'à la crampe, souffle retenu, je me gorgeais de cette vie intense retenue elle aussi à quelques mètres de moi. Je tremblais à l'idée que l'Apparition s'estompe sans que j'aie eu le temps de mémoriser chaque détail de cette fille : un trait léger de cicatrice ancienne sous la pointe du menton, le grain de beauté, mouche brune dans le lait du col, les boucles sauvages esquissant d'étranges hiéroglyphes.

Cela a duré des jours. Des semaines ?

Un soir, j'ai éternué.

Ovale et blé mouvant se sont abaissés vers moi.

Les yeux larges, sombres, ont basculé d'étonnement.

- Oh ! Bonjour, ont dit la bouche en moue, les pommettes souples, un timbre de voix grave, avant de tourner talon.

- Bonjour, ai-je balbutié à l'Apparition aussitôt disparue.

 

 

Vies à Vie a reçu le

Prix des Lecteurs des Collèges d'Aumale 2003.

 

  

 

Découvert sur un site consacré aux soins palliatifs en mai 2004

Hélas, mes remerciements à l'auteur de cette note de lecture n'ont jamais semblé trouver d'écho et le site paraît avoir disparu... En l'absence d'accord de sa part, je ne me permettrai donc de ne citer que le prénom de l'infirmière, dont les propos m'ont touchée : Barbara.

 

Ce roman raconte la rencontre de deux adolescents. L'un est atteint de leucémie, l'autre est orpheline depuis peu. Chacun est muré dans sa suffrance et ne supporte pas la sollicitude de son entourage. Leur rencontre va leur permettre de se soutenir mutuellement, de se sentir compris, de redécouvrir les richesses humaines dont ils sont entourés et de mobiliser toutes leurs forces pour aller vers la guérison.

 

Ce petit livre est très facile à lire parce que raconté à deux voix par les protagonistes, chacun exprimant ce qu'il ressent et ce qu'il vit avec des mots simples.

Cette description de la souffrance induite par la maladie ou par le deuil ainsi que du chemin de sa résolution, à petites touches, comme un jounal intime, me semble collée à la réalité de ce que peuvent vivre beaucoup de gens.

 

La bienveillance mutuelle des deux personnages fait que malgré le sujet, la lecture de ce livre est douce et apaisante.

  

couverture d'origine en 2001

puis...

 

 


 

 

mireille.mirej@free.fr

Retour haut

de page

 

 

 

 © Copyright 2004-2017 Mireille Mirej Tous droits réservés